Paiement fermage Archives - Syndicat Départemental de la Propriété Privée Rurale
-1
archive,tag,tag-paiement-fermage,tag-279,bridge-core-1.0.4,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.0.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Paiement fermage Tag

Le 12 septembre 2019, la Cour de cassation a pu rappeler une règle établie et non discutée selon laquelle celui qui entend se prévaloir d’un bail rural doit apporter la preuve de ce que les parties ont souhaité s’entendre sur l’existence et le montant du loyer (Cass. 3ème civ., 12 septembre 2019, n°18-14.406). Rien de nouveau donc, mais un rappel bienvenu puisque beaucoup semblent l’oublier. ...

Les actions relatives au paiement des loyers ou fermages étant soumises à prescription quinquennale (article 2224 du Code civil). Rien ne vous interdit de demander votre dû au-delà de 5 ans mais vous ne pouvez exiger les arriérés que pour les 5 dernières années. Le taux des intérêts de retard applicable en 2020 est de 3,15% au premier semestre et 3,11% ensuite. ...

Tout retard dans le règlement du fermage justifie l’envoi d’un courrier circonstancié au preneur. Ce Rappel ou Mise en demeure de payer, qui doit être précédé d’un Appel du fermage, pourra vous être très utile ultérieurement à bien des titres surtout si votre preneur est de mauvaise foi. Il est à adresser par Lettre Recommandée avec AR (à conserver précieusement) au preneur et doit respecter un formalisme rigoureux quant au risque encouru : A défaut de paiement dans le délai imparti, la résiliation du bail est encourue au terme des dispositions de l'article L.411-31 du Code rural : « Le Bailleur peut demander la résiliation du bail … ». ...

Les faits : Un litige opposait le preneur à bail d’un corps de ferme à son bailleur. Le preneur a alors cessé de payer les fermages au bailleur qui, en réponse, lui a délivré un commandement de payer les fermages impayés. Cette mise en demeure étant restée sans réponse pendant plus de 2 ans, le bailleur a saisi le Tribunal Paritaire des Baux Ruraux en résiliation de bail. Le preneur a demandé reconventionnellement l’annulation du commandement de payer et des dommages-intérêts. Que dit la loi ? Article L.411-31, I, 1° du CRPM «I,- sauf dispositions législatives particulières, nonobstant toute clause contraire et sous réserve des dispositions des articles L.411-32 et L.411-34, le bailleur ne peut demander la résiliation du bail que s’il justifie de l’un des motifs suivants : 1° Deux défauts de paiements de fermage ou de la part de produits revenant au bailleur ayant persisté à l’expiration d’un délai de trois mois après mise en demeure postérieure à l’échéance. Cette mise en demeure devra, à peine de nullité, rappeler les termes...

Les faits : - Monsieur B. loue des terres et bâtiments d’exploitation aux époux P., copreneurs, Plusieurs échéances de fermage ne sont pas réglées. - Monsieur B. délivre une 1ère mise en demeure de payer les fermages par LRAR le 23 juin 2011 à Monsieur et Madame P. - Le 17 octobre 2011, une 2ème mise en demeure est adressée aux époux P. par LRAR non réceptionnée par eux, - Le bailleur saisit le TPBR pour demander la résiliation du bail.   Que dit la loi ? L.411-31 du Code rural et de la PM : « I.- Sauf dispositions législatives particulières (.., le bailleur ne peut demander la résiliation du bail que s’il justifie de l’un des motifs suivants: 1° Deux défauts de paiement de fermage ou de la part de produits revenant au bailleur et ayant persisté à l'expiration d'un délai de trois mois après mise en demeure postérieure à l'échéance. Cette mise en demeure devra, à peine de nullité,...